Retour à la liste des articles
23 mai 2017

Ghislaine Truchot, maître d’hôtel : son parcours, sa philosophie

Ghislaine Truchot a toujours exercé dans le domaine de la restauration. A la suite de son baccalauréat technologique hôtelier préparée à Dijon, elle intègre un BTS art culinaire à Thonon-les-Bains. 

« Ensuite, j’ai été saisonnière à Avallon, La Clusaz, Saint-Tropez, Megève ou encore Chamonix », explique la jeune femme de 36 ans qui est partie deux ans en Angleterre pour perfectionner son anglais. « Au début, j’étais partie pour six mois et comme ça m’a plu, je suis restée deux ans, avoue-t-elle, le sourire aux lèvres. C’est là bas que je suis devenue maître d’hôtel. » A son retour en France, Ghislaine Truchot envisage rapidement de quitter le territoire européen pour un séjour Outre-Atlantique. « Malheureusement mon passeport a été perdu donc je suis retournée en Angleterre », s’amuse-t-elle.

Lorsqu’elle rejoint définitivement la France, Ghislaine s’établit à près de Beaune. « J’ai travaillé pendant 7 ans dans l’établissement l’hostellerie de Levernois qui possède une étoile au guide Michelin et un hôtel 5 étoiles. J’ai même fait l’ouverture du deuxième restaurant de l’établissement, le Château de Sainte Sabine ».

« Un établissement magnifique »

Après 7 années à l’hostellerie de Levernois, Ghislaine quitte les lieux. « Je me suis mariée à un paysan de la région et je devais faire 70km pour aller travailler alors ça devenait compliqué ». C’est ainsi qu’elle rejoint l’hôtel restaurant du Morvan. « J’étais cliente avant et j’aimais beaucoup la créativité du chef. C’est un établissement magnifique, qui me plait beaucoup. Je l’ai fait découvrir à certains clients qui m’ont suivi », confie la maître d’hôtel qui avoue être polyvalente au sein de l’établissement. « Nous sommes une structure familiale, alors je m’occupe également de servir les plats, de prendre les réservations de l’hôtel et de former une apprentie ». Mais ce qui lui plait par dessus tout, c’est la relation avec les clients. « Je fais en sorte que tout se déroule pour le mieux, de leur entrée jusqu’à leur sortie ».